mardi 4 décembre 2012

Une année de la foi

Benoit XVI a proclamé une "Année de la Foi"
Elle s'est ouverte le 11 octobre 2012 et s'achèvera le 24 novembre 2013.
Le début de l'année de la foi coïncide avec le souvenir de deux grands événements qui ont marqué le visage de l'Eglise de ce temps : le cinquantième anniversaire de l'ouverture du concile Vatican II, voulu par le bienheureux Jean XXIII (11 octobre 1962) et le vingtième anniversaire de la promulgation du Catéchisme de l'Eglise catholique, offert à l'Eglise par le bienheureux Jean Paul II
(11 octobre 1992).
Pourquoi une telle année ? Parce que l'Eglise entend "réveiller" les fidèles.
Le Saint Père désire que les baptisés comprennent plus profondément que le fondement de la foi chrétienne est la rencontre avec une personne : le Ressuscité, qui donne à la vie un nouvel horizon, et par là, son orientation décisive.
La foi de l'Eglise est toujours la même, tout en faisant briller sans cesse des lumières nouvelles.
Après deux mille ans d'histoire, une "Année de la Foi" vient à son heure pour que soit redécouverte la joie de vivre en chrétien.  ( Père Michel Wackenheim - Archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg)

Une année pour redécouvrir la foi, telle qu'elle est professée, célébrée et priée.
Tout baptisé est invité à "faire du Credo sa prière quotidienne"pour qu'au fil des jours, ses mots irriguent la vie.
La sève de l'Evangile est toujours neuve mais il faut travailler la terre d'accueil.
La foi se vit, se célèbre, se partage. Elle est un bonheur mais aussi une exigence.
Voici une année pour la vivre de façon renouvelée.
                                           (Père Jacques Nieuviarts Assomptionniste, Editorial "Prions en Eglise").




 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire