mercredi 25 juillet 2012

L'examen de conscience

Dieu manifeste son visage en accueillant indistinctement.
N'y a-t-il pas des limites que je mets à l'accueil ?
N'y a-t-il pas des personnes que je refuse d'accueillir ?
Ne m'arrive-t-il pas de récriminer contre l'Eglise
qui se veut accueillante aux plus petits et aux plus démunis ?

Dieu manifeste son visage en offrant la liberté.
N'y a-t-il pas des personnes dont j'entrave la liberté (amour ou amitié captatifs) ?
N'y a-t-il pas des chaînes qui entravent ma liberté (argent, plaisir, puissance) ?

Dieu manifeste son visage en se contentant d'attendre un retour.
Est-ce qu'il ne m'arrive pas de me lasser d'attendre, de servir, de pardonner ?

Dieu manifeste son visage en pardonnant à celui qui l'a offensé.
Est-ce que mon coeur n'est pas en ce moment endurci,
endurci au point de ne faire aucun pas pour pardonner ?

Dieu manifeste son visage en prodiguant son amour.
Est-ce que j'essaie de regarder quels sont les vrais besoins de ceux qui m'entourent ?
Est-ce que j'essaie de les combler ?
Quel est aujourd'hui mon besoin de pureté, de vérité ?

Dieu manifeste son visage en se réjouissant du bonheur de l'autre.
Qu'est devenue ma joie ?
Qu'ai-je fait pour que la joie soit donnée aux autres ?

Dieu manifeste son visage en cherchant à réconcilier les hommes entre eux.
Ai-je fini par me résigner devant les conflits familiaux, locaux, internationaux ?
Qu'est-ce que je fais concrètement pour être artisan de paix ?

Dieu manifeste son visage en écoutant celui qui le prie.
Quel temps je donne à Dieu dans la prière, dans la célébration des sacrements ?

                                                                                         anonyme (texte trouvé dans une église)


Le bon usage des baguettes

Un mandarin partit un jour dans l'au-delà.
Il arriva d'abord en enfer.
Il y vit beaucoup d'hommes
attablés devant des plats de riz.
Mais tous mouraient de faim
car ils avaient des baguettes trop longues
et ne pouvaient s'en servir.

Puis le mandarin alla au ciel.
Là aussi il vit beaucoup d'hommes
attablés devant des plats de riz.
Et tous étaient heureux
et en bonne santé.
Eux aussi avaient des baguettes trop longues.
Mais chacun s'en servait
pour nourrir celui qui était en face de lui.

La morale de ce conte chinois
est que chacun a la possibilité de faire à l'autre ce qu'il aimerait qu'on lui fasse.

(extrait de la revue ENFANCE et VIE Au secours de l'enfance meurtrie n°127 - 09/2011)

vendredi 20 juillet 2012

Les Brocantes de la Paroisse

Chaque été, notre Paroisse participe à plusieurs brocantes.





Les bénéfices de ces brocantes sont attribués pour moitié à notre Paroisse et pour moitié au profit de l'orphelinat de FADA au Burkina Faso.



quelques enfants de l'orphelinat







Vous pouvez nous faire des dons d'objets divers (outillage, électro-ménager, livres etc...) en bon état
(à noter que les bibelots et la vaisselle se vendent mal)
Vous pouvez également nous contacter pour nous faire don de quelques heures de votre vie pour nous aider à tenir le stand.
Contacts :
Anne Marie et Michel VERMEULEN 03.26.74.50.78
René et Denis DROIN 03.26.73.70.34




Brocante de Saint-Rémy-en-Bouzemont - Juillet 2012
5 Novembre 2012
Le téléphone sonne à 9h30 : Ici Soeur Honorine du Burkina. Je viens de recevoir votre don de 350 €
merci, merci, merci.
Nous avons maintenant 25 enfants à l'orphelinat, trois sont malades actuellement.
Nous allons acheter des médicaments et de l'alimentation. Le temps commence à être un peu plus frais : Il fait 35°.


le 26 octobre 2013

Vente de livres salle Saint-Jean de Saint-Rémy-en-Bouzemont